Un long dimanche de fiançailles

Analyse d’une séquence filmique, entre image et histoire
« Un long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre JEUNET (2003). Classe de première.
Un long dimanche de fiançailles
Un long dimanche de fiançailles

Objectifs

A partir de l’analyse de la séquence d’introduction du film de J.-P. Jeunet, il s’agit de montrer aux élèves les difficultés de la vie quotidienne dans les tranchées, sur le front franco-allemand pendant la Première Guerre mondiale (ici, pendant l’année 1917, dans la Somme). Cela afin d’étudier les relations entre soldats et officiers, entre « consentement », patriotisme et destinées plurielles dans la France en guerre.

La séquence

La séquence étudiée, d’une durée de 11’10, a pour cadre un va-et-vient entre le narrateur (en voix-off) et le front pendant l’année 1917, à la fois lieu d’expression du patriotisme, de l’application de la culture de guerre fournie par l’école de la IIIème République, de la Loi martiale, comme de l’exercice du pouvoir, y compris sous sa forme la plus terrifiante à travers la destinée de cinq condamnés à mort pour « mutilation volontaire ».
L’héroïne, Mathilde, en quête de vérité sur la mort de son fiancé, Manech, parti sur le front en 1917, apprend par un ancien sergent que ce dernier serait mort sur le no man’s land d’une tranchée nommée « Bingo crépuscule »…

Un lo,ng dimanche de fiançailles
Un lo,ng dimanche de fiançailles

Un long dimanche de fiançailles

Etude d’une scène de montée au combat pendant la Première Guerre Mondiale à partir du film « Un long dimanche de fiançailles »
Niveau : 3ème
Fiche élève

Une scène de combat tirée du film « Un long dimanche de fiançailles » peut servir d’introduction au cours de 3eme sur la Première Guerre Mondiale, qui souvent ouvre le programme d’histoire.

Un long dimanche de fiançailles
Un long dimanche de fiançailles

La guerre des tranchées y est montrée dans toute sa cruauté : les combats provoquent une véritable hécatombe. Certes, projeter un tel extrait peut fixer des stéréotypes et ne représenter qu’un raccourci simpliste du conflit dans l’esprit des élèves. Néanmoins ce film montre de manière très réaliste l’univers des tranchées et le traumatisme qu’a provoqué cette guerre en Europe. Les élèves peuvent ainsi s’imaginer et mémoriser les principaux mots clés du chapitre : tranchées, poilus et leur équipement , boucherie humaine.

Le chapitre 29 du dvd s’ouvre sur le capitaine Favourier (Tchéky Karyo). Revolver au poing, il entraine ses hommes à sa suite pour monter au combat, au signal des sifflets. Les baionnettes sont mises au canon, les échelles disposées pour l’assaut. Puis les soldats français sont balayés par les mitrailleuses et les obus adverses. Même l’officier est grâvement blessé et on appelle un brancardier.

fiche élève
fiche élève

A propos de l'auteur

bertrand Quennoy

Professeur d'histoire-géographie au collège "les allières" de Saint-Pierre-le-Moutier dans la Nièvre (58)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.