Présenté par Clio Ciné avant sa sortie en salles prévue pour le 20 novembre, ce film de Sarah Suco aborde le sujet de l’emprise sectaire. La réalisatrice a elle-même été exposée au phénomène avec ses propres parents, et elle nous livre un film tout en nuances qui permet d’aborder le sujet dans le cours d’enseignement moral et civique.

Le dossier pédagogique a été réalisé par nos amis de Zéro de conduite, et nous y avons également contribué en proposant des éléments de séquences que l’on pourra y retrouver.

L’intérêt du film dans une période où les dérives sectaires sont davantage imputées à l’islam politique, avec dans certains cas le terrorisme comme aboutissement, réside dans le caractère ordinaire et banal de ce phénomène qui a lieu « au coin de la rue », dans une paroisse d’une ville de province.

Le regard d’une enfant qui connaît les difficultés de l’adolescence est particulièrement acérée sur l’évolution de ses parents, qu’elle ne souhaite pas décevoir, mais qui sont littéralement « éblouis » par un berger charismatique.

L’Église catholique qui est au cœur du film a été capable, si l’on en juge sur les nombreuses publications que l’on peut trouver à ce sujet d’alerter ses fidèles sur le phénomène qui peut se développer en son sein. Voici quelques pistes non exhaustives Pour entamer une réflexion sur la question.

Les dérives sectaires au sein de l’église catholique

L’Église de France reconnaît des dérives sectaires en son sein

L’intérêt d’ouvrir la discussion dans une classe sur cette question des dérives sectaires doit forcément interroger sur la nature même de ce phénomène et sur la perception que peut en avoir les enfants, les adolescents, les jeunes adultes qui nous sont confiés.

Selon les cas, il ne faudra pas chercher à esquiver le débat sur ce qui peut exister aussi au sein de l’islam, car c’est bien dans cette religion apparaît également. On pourrait en faire certaines assimilations entre le Berger du film « les éblouis », et les imams autoproclamés qui s’affichent comme détenteur de la vérité sur la vraie foi.

L’église catholique a pu être attentive à ce phénomène des « communautés nouvelles » qui se développent en marge de l’église catholique mais qui représentent souvent l’aile la plus dynamique, la plus militante aussi, au sein des paroisses.

On remarquera que dans ce domaine des dérives sectaires au sein des communautés nouvelles l’Église catholique a été sensiblement beaucoup plus réactive que sur d’autres sujets, comme celui de la pédophilie. L’enjeu n’est évidemment peut-être pas le même en raison de la concurrence que les sectes évangéliques, issues du protestantisme, peuvent faire subir à l’Église catholique. C’est donc à une véritable réflexion que ce film invite, et on pourra incontestablement tirer le plus grand profit du dossier pédagogique auquel des rédacteurs des Clionautes ont participé.

 

Les éblouis