Comment vivait-on sous le régime de la RDA dans les années 1970-1980 ? Jusqu’à quel point  les citoyens est-allemands étaient-ils surveillés? Comment résistaient-ils? Le film « Le vent de la Liberté » s’ouvre sur une scène d’un citoyen qui tente de franchir le mur, mise en parallèle avec une cérémonie socialiste dans un « gymnasium » où les collégiens chantent ‘les vertes prairies’. Dès le début, on comprend que les protagonistes n’adhèrent pas à cette philosophie. Ce film, « Le vent de la liberté » met en scène l’histoire de deux familles qui mettent tout en oeuvre pour gagner l’Ouest.

Malgré une ou deux longueurs, ce film montre toutes les ruses imaginées par les familles pour arriver à leurs fins. Durant la préparation, il faut se méfier de tout et de tout le monde, la mesquinerie (ou la peur de l’autorité ?) qui pousse tout le monde à dénoncer son voisin;  même de ses enfants, dont l’innocence peut devenir dangereuse. Durant les tentatives d’évasion, il faut penser au moindre détail, c’est un film à suspense, dont on se dit que c’est une histoire vraie et pose la question de la vie face à cette tension et menace permanentes.